Débats > REPONSE DU PR GOLSE DANS UN « AVERTISSEMENT »

Dans un « Avertissement aux visiteurs du site Psynem », le Pr GOLSE répond, en coupant soigneusement notre courrier et citant des passages hors contexte, par un flot d’adjectifs éloquents. Il réaffirme son attachement à la psychiatrie psychanalytique pour l’autisme et choisit de faire abstraction des faits graves qui lui sont reprochés.

Le débat est lancé. Réagissez, donnez votre point de vue… par e-mail à: info@vaincrelautisme.org ou sur Facebook

 

Avertissement aux visiteurs du site Psynem

L’association « Vaincre l’autisme » diffuse actuellement un document intitulé : « Dénonciation des actes du Professeur Golse ».

Il s’agit d’un document haineux à mon encontre, et à l’égard de mon engagement auprès des enfants autistes et de leurs familles.

Il va de soi que je respecte la technique dite « ABA » (Applied Behavior Analysis) prônée par cette association, mais que je condamne sans réserve les positions fanatiques et réductrices de son président, M. M’Hammed Sajidi.

Au moment précis où un apaisement relatif des polémiques entre parents et professionnels se fait jour, et ceci notamment à l’occasion de la clôture par la Haute Autorité de Santé (HAS) de la consultation publique concernant les recommandations en matière d’interventions éducatives et thérapeutiques chez l’enfant et l’adolescent autiste, M. M’Hammed Sajidi croit sans doute utile, par différents moyens dont cette lettre ouverte – mais aussi par le biais d’autres canaux audiovisuels – de rallumer d’inutiles et coûteux conflits.

Grâce à la politique de l’amalgame, grâce à d’odieux, malhonnêtes, et tendancieux montages, on peut toujours faire dire aux gens ce qu’ils ne disent pas, au mépris de toute éthique élémentaire.

Il est clair que ce document vaut comme une attaque ad hominem, et qu’il pourrait parfaitement faire l’objet de ma part d’une plainte pour diffamation, ne serait-ce que parce qu’il met en cause la qualité du travail effectué dans mon service, à l’hôpital Necker-Enfants Malades, par l’ensemble de mon équipe qui se réfère pourtant, strictement, aux recommandations des Centres d’Évaluation et de Diagnostic des Centres Ressources Autisme (CRA).

Je préfère toutefois traiter par le mépris et l’ignorance ces différentes initiatives de M. M’Hammed Sajidi et ses tentatives d’intimidation, dont l’excès et la violence ne font que le discréditer encore un petit peu plus.

Le déterminisme des troubles autistiques est de nature foncièrement polyfactoriel, et ceci justifie une prise en charge résolument multidimensionnelle dont les méthodes du type « ABA » ne représentent que l’une des différentes facettes.

Les enfants autistes ont droit à la scolarisation, et nous devons développer davantage nos interventions à domicile.

En tant que pédopsychiatre-psychanalyste, je persiste à penser qu’être autiste est une grande souffrance, qu’émerger de l’autisme peut susciter de profondes angoisses, et que nous devons sans relâche chercher à établir des ponts entre la psychopathologie, la psychanalyse et les neurosciences, afin de mieux comprendre le monde interne des enfants autistes, et afin de mieux les aider à progresser.

La communauté scientifique nationale et internationale sait, par exemple, parfaitement les travaux que je mène, avec d’autres, sur la question des troubles de la polysensorialité chez les sujets autistes.

Du temps a passé depuis les travaux de Bruno Bettelheim, la psychanalyse n’est en rien enfermée dans sa tour d’ivoire, et elle s’ouvre chaque jour davantage sur les avancées remarquables des neurosciences.

Il serait utile que M. M’Hammed Sajidi sache en prendre, enfin, acte.

 

Bernard Golse
le 9 septembre 2011


 
 

 

 

 

Newsletter

Votre email :

 

M'abonner Me désabonner

Futuroschool

Face à Face

TEMOIGNAGES

Nos projets

nous contacter

VAINCRE L'AUTISME

51 rue Servan, 75011 PARIS
Tel : 01.47.00.47.83
Fax : 01.43.73.64.49
info@vaincrelautisme.org